Eh oui, il ne faut pas le dire trop souvent, mais quand même, quand je le pousse un peu, Jean Pierre peut me faire des merveilles! Juste comme je les ai rêvées.

 

L’an dernier, lors d’une visite à Bruges mi août, je suis tombée raide d’envie devant des dentelles, bien sûr mais aussi devant les tables de certaines dentellières. Car mal installée, on a vite de courbatures, des tensions dans le dos et le cou. Il a compris le message immédiatement.. Il les a photographié, et puis plus rien.

 

Quand brusquement au moment de mon anniversaire, en une journée chrono, il m’a fait cette table, compromis entre celles vues et mon cahier des charges : stable, réglable en hauteur, inclinable et supportant le carreau sans l’aide de mes genoux

 

 

 

 

table_dentelle_

 

et la voici en service

table_dentelle_2