Et elle a eu raison! Voilà un hiver qui est un hiver: Il fait froid, il a neigé, il neigera.....et tous les moyens sont bons pour conserver les calories dans les pièces à vivre. En clair pas besoin, lorsque l'on est deux, dans une grande maison de chauffer l'étage et en particulier la mezzanine.

sitôt dit sitôt fait, enfin commencé. On prend les dimensions du "trou " et nous voilà parti acheter le tissu. On est d'accord sur la qualité, mais on se chamaille sur la couleur! le vert bouteille est trop foncé, l'orangé trop...., pas assez............. .

Finalement on tombe d'accord sur un tissu à rayures.

Le rectangle pour occulter l'amorce de l'escalier, une rigolade, et on plante les pitons, on plisse légèrement le tissu, on installe les oeillets et hop, c'est posé!!

Oui, mais............. , un triangle pour le reste: ça veut dire plus de rampe accessible, et quand on a un mari qui prend plaisir à descendre régulièrement les escaliers sur le postérieur, le priver de la rampe, ce n'est pas malin.

J'ai beaucoup cogité pour trouver cette solution :

- Un rideau plissé pour le dessus ATTENTION ! ne pas couper droit, mais faire des vagues, pour que le rendu soit droit, sinon, on voit l'envers du tissu.

- Un cable tendu sous la rampe sur lequel on enfile un parallélogramme, en prenant bien soin d'avoir des verticales...... verticales.

La routine quoi! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

l_escalier1

Ce n'est pas la panacée, mais nous avons la possibilité de nous agripper à la rampe et il y a 2 a 3 degrés de différence de part et d'autre du rideau.

Maisje l'avoue bien humblement: si c'était à refaire, je serais d'accord avec Jean Pierre. Le vert bouteille c'est vachement bien!!

Pas de raccords et les morceaux peuvent être mis tête-bêche, cool !!!

Je repasserais les tentures au printemps ou.. pas.